Ils ont choisi vendôme
actualités

De Vendôme à Cannes

Belle année qui s’annonce pour Ciclic. L’agence régionale du centre pour le livre l’image et la culture numérique voit plusieurs des projets qu’elle a soutenus présentés au festival de Cannes.

Parmi ceux-ci figure un film d’animation élaboré dans les locaux de Cilic animation, acteur de la marque Vendôme, qui a pris ses quartiers depuis quelques années dans les anciennes écuries du quartier Rochambeau.

Pépé le morse, de la jeune réalisatrice Lucrèce Andréae, créé dans ses locaux, se voit ainsi intégrer la sélection de la compétition officielle. Il s’agit du seul film d’animation présenté dans la liste et le seul court métrage français.

« Inspirée par les photographies de Shoji Ueda, la réalisatrice crée un univers particulier pour ce projet. Les images sont inspirées d’hommes solitaires entre ciel et sable à perte de vue, de scènes absurdes, drôles ou mystérieuses, de cadrages en noir et blanc. Le dépouillement des décors inspirés de l’artiste photographe sont souvent détachés de tout ancrage géographique ou temporel, qui laisse une place démesurée à l’Homme qui semble toujours en tête à tête avec lui-même. Avec le projet de Pépé le Morse, Lucrèce Andreae raconte l’histoire d’une petite famille désorientée face à l’expérience de la mort, du deuil, du sentiment intolérable de la perte définitive ». Extrait du site ciclic.fr

Le film 120 battements par minutes fait également partie de ceux sélectionnés pour la compétition officielle. Le réalisateur, Robin Campillo, avait déjà vu son premier long métrage, Les revenants, soutenu par l’agence. Ce long métrage avait inspiré la série a succès éponyme diffusée sur Canal +. Le réalisateur voit son  nom côtoyer celui de Sophia Copola ou François Ozon.

A noter que Ciclic a également soutenu Après la guerre d’Anita Zambrana, en lice pour la sélection officielle un certain regard, qui présente des œuvres originales et audacieuses.

Retrouvez ci-dessous une interview de Lucrèce Andréa, réalisatrice de Pépé le Morse, l’occasion de son passage dans les studios vendomois.