Ils ont choisi vendôme
actualités

Rockomotives

Mouvements

Il n’est jamais conseillé de rester immobile. Encore moins fin octobre car la douceur du climat commence parfois à poindre son nez. Les Rockomotives ont donc décidé de prendre appui sur le chantier du Palais des Fêtes pour re-questionner durant cette édition son modèle type.

Un événement pensé en 2017 comme un parcours, mais aux contours familiers. Toujours cette même envie de défendre le plaisir de la découverte, d’être fidèle à son histoire et éthique et de concevoir la manifestation comme une aventure de vie et non un enchaînement de concerts. En plus des habitudes telle la soirée d’ouverture gratuite ou de noms réconciliant popularité et exigence comme Dick Annegarn, Mélanie De Biasio ou un récital au piano de Yann Tiersen au théâtre, vous devrez préparer votre corps et esprit à voyager. Le principal changement réside en effet dans le dernier weekend.

Un triptyque en forme de marche festive : cinéma dès 11 h à Ciclic Animation, brunch musical vers 13h à la terrasse du Central Bar, découverte en musique de produits à boire locaux dès 15 h à la cour du cloître, moment « atypique » à 17 h 45 dans des lieux détournés (skate-park, greniers de l’abbaye, maison de retraite des Tilleuls) ; des concerts, du mix et beaucoup de bonne humeur à la Chapelle Saint-Jacques dès 19h pour terminer à 23 h 30 au 3e Volume du Minotaure. Un parcours que tous les guides du Routard du monde nous envient. Vous allez à la fois pouvoir visiter la ville, découvrir des projets aussi précieux qu’un concert hommage à Bertrand Blier, un spectacle en 3D, le retour en formule intime d’une nommée des Victoires de la Musique 2016, rencontrer tout pleins de gens d’horizons différents. Une mise en avant des richesses de notre territoire regorgeant de possibilités en termes de lieux à exploiter, de projets à défendre, de produits à goûter (jus, vins, et même une bière floquée Vendôme à l’éffigie de la marque Vendôme). Les Rockomotives se muent le temps d’un instant en tour opérateur des sens et du son et tentent d’être les ambassadeurs les plus fidèles des trésors de notre ville.

L’équipe de Figures Libres.

 

Accédez à la programmation

Le quotidien Le Monde en parle :

http://www.lemonde.fr/culture/article/2017/10/23/schumann-catherine-ringer-du-jazz-et-les-rockomotives-notre-selection-musicale_5204614_3246.html